Les Trophées du personnel qui ont vu le jour en 2005 en Grande-Bretagne avant d’être dupliqués en Irlande, en Australie et aux Etats-Unis grâce au soutien de Godolphin ont pour but d’honorer le personnel des courses et de l’élevage, et de récompenser les travailleurs de l’ombre, véritables pivots de notre filière, pour leur dévouement et leur contribution.

Fort du succès de la 1ère édition, France Galop et Godolphin sont fiers de s’associer à nouveau pour célébrer le dévouement du personnel des courses et de l’élevage, véritables pivots de notre filière. Pour cette 2ème édition, 7 catégories seront récompensées le 25 novembre 2017 à l’hippodrome d’Auteuil. Un nouveau trophée dédié au « Personnel Administratif »,  s’ajoutera cette année, à ceux décernés aux 6 catégories récompensées en 2016.

 
 
 

Les Trophées du Personnel des Courses et de l’Élevage

Dès le 26 juin prochain, les employeurs du personnel des écuries et des haras, mais aussi l’entourage de ces salariés, seront invités à proposer des noms pour chacune des catégories. Il reviendra ensuite à un jury de sélectionner trois nominés par catégorie, parmi tous les candidats. Le gagnant de chaque catégorie sera révélé lors de la cérémonie de remise des trophées.

Ce sont un peu plus de 100 000€ de primes qui seront distribuées aux gagnants et nominés.

Les gagnants de chacune des 5 premières catégories recevront 5 000€. La même prime sera versée à leur écurie ou leur haras. Les deux dauphins recevront quant à eux 2 000€ chacun et la même somme sera allouée à leur équipe.

Le gagnant « jeune espoir » remportera une prime de 2 500€, les dauphins 1 000€ chacun, idem pour leur équipe. En plus de cela, le gagnant remportera un séjour de 5 jours de découverte à Dubaï incluant le vol aller/retour et les nuits dans un hôtel 5 étoiles.

Les gagnants et les nominés seront révélés lors d’une soirée le 25 novembre prochain à l’hippodrome d’Auteuil.

Propriétaires, entraîneurs, éleveurs, collègues et managers peuvent tous nominer une personne afin de montrer leur reconnaissance. Nous espérons recevoir un maximum de candidatures venant des écuries de courses et des haras français.